Jean ROBERT Nature and Travel Photography

Image 1/1
Add to Lightbox Download
twitterlinkedinfacebook
n croise de nombreuses pirogues en train de mettre des filets, de les relever, de les amener aux entrepôts frigorifiques sur pilotis qui leur achètent le poisson pour ensuite le revendre en ville. Ils nous montrent avec fierté leurs prises du matin, « tambaqui », « aruana », « jaraqui » «tucunare » et le monstre local de très de deux mètres de long le « pirarucu ». Inconnus chez nous, ces poissons ont délecté nos repas pendant toute la croisière par leur goût et leur finesse digne des meilleurs poissons de mer chez nous
amazonie072.JPG